PLK traqué par un fan, une histoire complètement folle

PLK traqué par des fans, une histoire complètement folle

Repéré par un fan, le cauchemar a commencé pour PLK !

Vendredi dernier, PLK a offert aux fans une nouvelle édition de son album « ENNA ». Un an après la sortie du projet certifié double disque platine, le rappeur français d’origine polonaise et corse a fêté l’anniversaire de cet opus dont il vient de confier une étonnante anecdote.

C’est avec « ENNA BOOST » que PLK a célébré les un an de la sortie de son dernier en album auquel il a ajouté 10 nouveaux morceaux dont 3 featurings en compagnie des rappeurs SDM, SCH et OBOY. Récemment l’artiste a révélé dans une story Instagram une surprenant histoire qu’il a vécu lors de la conception du titre « Hubert et Said » extrait de cette réédition. A cette occasion il avait séjourné dans une location d’un petit village et l’un des habitants l’a reconnu.

Une sacrée anecdote !

Alors qu’il avait décidé de s’isoler sa nouvelle notoriété a changé sa vie au quotidien. Dans une location AirBnb située dans le Nord de la France tout ne s’est pas passé comme prévu pour PLK. « Pour Hubert et Saïd, j’en avais marre de Paname. J’ai loué un Airbnb dans le Nord pour 48 heures, pour faire du son tranquille avec une petite vue sur mer, bien nickel. Le problème, c’est que quelqu’un m’a aperçu. Dans un tout petit village. Du coup » a-t-il déclaré.

PLK s’est donc finalement retrouvé dans l’obligation de se cloitrer dans sa location utilisé comme studio le temps d’enregistrer ce single, « Et le petit studio vue sur mer s’est transformé en cavale, caché comme un mec recherche » a ajouté le rappeur avant de conclure « Mais ça a fait un bon son ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RAPANORAMA (@rappanoramatv)

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.