Magali Berdah réagit aux tacles de Maeva Ghennam, Booba l’accuse de faux clash

Magali Berdah réagit aux tacles de Maeva Ghennam, Booba l'accuse de faux clash

Même si une décision de justice en faveur de Magali Berdah interdit à Booba de citer son nom, le fondateur du label 92i ne laisse aucun répit à la patronne de Shauna Events et vient de réagir à son embrouille avec Maeva Ghennam, un faux clash selon le rappeur pour dissimuler dans la presse son jugement pour banqueroute et blanchiment.

Depuis quelques jours, la tension monte entre les deux anciennes amies, Maeva Ghennam et Magali Berdah. La première nommée accuse l’agente de personnalités de téléréalité et d’influenceurs de lui devoir une importante somme d’argent. Elle n’a pas hésité à la menacer de dévoiler des dossiers compromettants si le montant réclamé n’est pas payé rapidement, une affaire qui fait suite à la rupture de leur contrat. Maeva reproche aussi à Magali sa position dans le conflit entre Israël et la Palestine. Toute une affaire que Booba n’a pas manqué de commenter.

Magali Berdah s’attire encore les foudres de Booba

Maeva Ghennam a déclaré en début de semaine être très remontée contre Magali Berdah, exigeant qu’elle lui rende son argent avec comme avertissement de mettre fin à sa carrière en lui envoyant ses avocats. “Ce qu’il a fait Booba, ça va être tout petit à côté de ce que je vais lui faire”, a-t-elle averti. La dirigeante de Shauna Events vient de sortir du silence pour tout d’abord s’exprimer sur son séjour en Israël. “Je vais vous expliquer. J’étais dans un kibboutz, à la frontière de Gaza qui a été attaqué le 7 octobre”, décrit-elle, puis enchaîne, “Excusez-moi, on en vient à parler de problèmes d’argent. On n’a pas un peu de dignité là ? Parce que, oui, ok, Shauna Events a eu des problèmes”.

Elle poursuit ensuite en expliquant que ce n’est pas le moment de parler de sous. Est-ce que c’est le moment-là, lié, une association qui ramasse des morts, de parler d’argent ? Il fallait en parler il y a des mois et des mois puisque cela fait des mois qu’il y a des problèmes. Pourquoi là, aujourd’hui, comme par hasard ? Parce que je suis allée en Israël.”. Magali Berdah conclut son message en expliquant qu’elle a aussi des secrets sur ses ennemis pour leur mettre un coup de pression. J’ai défendu l’indéfendable. On me l’a même reproché des dizaines de fois, mais je l’ai fait, sauf que pour le moment, elle ne compte rien révéler de mauvais. Les propos des deux influenceuses n’ont pas échappé à Booba. Il accuse sa rivale de vouloir inventer un clash.

Ce qu’ils veulent nous faire oublier avec leurs faux clashs… #blanchiment #banqueroute #18décembre” commente Booba en relayant des articles sur le procès à venir de Magali Berdah ce 18 décembre pour les faits de banqueroute et de blanchiment datés d’avant la mise en place de sa société de gestion de la carrière des influenceurs que selon B2O, elle tente de faire oublier dans les médias avec cette embrouille contre Maeva Ghennam.

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.