Laurent Bouneau réagit aux “menaces de mort” de Booba, B2O réplique

Laurent Bouneau réagit aux menaces de mort de Booba, B2O réplique

Prie qu’il ne m’arrive rien

Ce jeudi soir, Booba s’est attaqué une énième fois à la radio Skyrock en ciblant directement Fred Musa, l’un des animateurs de la radio et Laurent Bouneau le directeur de la programmation, l’auteur du remix de Barbie Girl avec Ratpi World s’étonne notamment que son dernier single ne soit pas dans la playlist de la radio.

“La “musique pour le village” est numéro 1! Sans vous” a-t-il notamment commenté avant de lancer, “Ne laissez jamais ces gens là vous abattre! Abattez-les” a-t-il tout d’abord déclaré tout en postant des photos de Laurent Bouneau et Fred Musa, des propos virulents qui n’ont pas fait réagir les deux hommes dans un premier temps alors que Booba a tout de même révélé avoir été signalé sur le réseau social pour “menaces de mort” après ce tweet, le directeur général des programmes de la radio Skyrock a finalement répondu à B2O.

Alors tu rentres pas le numéro 1 du top toutes musiques confondues? J’ai touché dans l’mille avec Frédérico et le rap du village hein? T’aimes pas la vérité hein. Passe tes mister V et compagnie… la flotte arrive j’vais être votre pire cauchemar…. ULTRA 5321″ a poursuivi Booba dans l’après midi ce vendredi sur son compte Twitter en publiant encore une photo de Laurent Bouneau et en adressant un nouveau tacle contre Mister V.

Ce dernier a donc décidé de répondre pour tenter de calmer les tensions tout en le mettant en garde face à ses propos et aux conséquences dramatiques que les mots prononcés peuvent avoir, “« Abattez-les » est insupportable et fou. Tu as presque 6 millions de followers…. Prie qu’il ne m’arrive rien ainsi qu’à Fred… Les insultes autant que tu veux, je m’en fous. Attendons le top singles de lundi pour voir si tu numeroUno !”, a-t-il commenté pour demander également au DUC d’attendre le classement du Top Singles publié lundi prochain avant de s’autoproclamer numéro un.

Le message de Laurent Bouneau n’a finalement pas vraiment calmer Booba, “Tu m’accuses de quoi là vieux fou psychopathe esclavagiste qui parle à son briquet. Prie surtout de ne jamais croiser ma route” a répondu le rappeur français en postant une capture d’écran du Tweet du directeur des programmes de la radio. Une réponse qu’il a même épinglé pour l’afficher tout en haut de son profil. “J’ai un p’tit 1500 eu de côté pour toi et 3000 pour Frédérico. Par contre c’est des gifles de mécanicien j’crois c’est un peu plus cher Yeux j’appel mon baveu. Mon sursis est bientôt fini” a encore ajouté B2O en postant une copie d’écran sur le montant de l’amende pour une gifle qui est de 150€.

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.