Médine outré par le contrôle de police de James Harden à Paris

Médine outré par le contrôle de police de James Harden à Paris

Médine réagit à la vidéo de James Harden contrôlé par la police française avenue Montaigne à Paris. Les images sont assez invraisemblables et la vidéo est rapidement devenue virale sur les réseaux cet après midi, les forces de l’ordre n’ont pas reconnu le célèbre basketteur des Nets de Brooklyn.

James Harden victime d’un contrôle au faciès ?

Pour le moment le contexte exacte de ce contrôle de police n’est pas connu mais la séquence tourne déjà en boucle sur Twitter, Instagram ou encore Facebook. Sur les images, le joueur 8 fois sélectionné pour le NBA All-Star Game, 7 fois dans une All-NBA Team ou encore MVP de la saison NBA 2017-2018 et vainqueur des JO d’été avec l’équipe des États-Unis en 2012, véritable star dans son pays se fait arrêter par la police avant d’être fouillé par un agent.

Après la diffusion de la vidéo avec la police française qui n’a visiblement pas reconnu le star de la NBA, des nombreux internautes ont rapidement dénoncé un contrôle au faciès des forces de l’ordre pour avoir interpellé un groupe de personnes noires et le Barbu des Nets à proximité des Champs-Elysées. Bienvenue à la Facho Week mon barbu sur ! a commenté Médine en relayant la séquence sur son compte Twitter. Le Parisien a révélé que le rappeur américain Lil Baby a été conduit au poste de police après cet incident pour transport de produits stupéfiants, selon le journal les agents ont effectué ce contrôle suite à une forte odeur de cannabis.

En compagnie de Lil Baby, James Harden est actuellement de passage en France à l’occasion de la Fashion Week à Paris, les deux compères étaient notamment de passage au défilé Balenciaga et se sont fait surprendre par les paparazzis.

A lire aussi : Médine fustige Julien Odoul avec une punchline magistrale


Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.