Kalash confie les dessous de sa connexion avec Wejdene qui fait même danser les dealers

Kalash confie les dessous de sa connexion avec Wejdene qui fait même danser les dealers

En Martinique, Wejdene a ambiancé tout le monde avec son tube Anissa révèle Kalash avant la sortie ce vendredi 29 avril de son nouvel album « Tombolo » sur lequel il a invité le jeune chanteuse dans les featurings du projet aux côtés de Hamza, Damso et Gazo. Le rappeur français originaire de Martinique s’est exprimé sur les dessous de cette collaboration avec la protégée de Feuneu dans une interview accordée à Mehdi Maïzi sur Apple Music dans son émission Le Code.

Au mois de mars, Kalash a surpris ses fans en annonçant une connexion surprise avec Wejdene sur le single « Le Sang ». Dans son entretien avec Mehdi Maïzi, il s’est exprimé sur divers sujets comme son succès avec l’un des plus gros tubes de ces dernières années, « Mwaka Moon » en compagnie de Damso, ses déboires avec la justice, le fait de ne pas être considéré comme un rappeur par les médias, représenter la Martinique, sa volonté d’aller mieux et de trouver la paix ou encore sur son featuring avec l’interprète du tube Anissa.

« Déjà, Wejdene quand elle a éclot, j’étais en Martinique et sur les bateaux… Tu sais, on fait des trucs qui s’appellent des manigances. C’est-à-dire qu’on est plein de bateaux, c’est de la piraterie. On est tous, genre ça peut être 5 ou 100 bateaux. On met une antenne pour jouer le même son, et quand le son de Wejdene passe, Anissa… fumigènes ! Et sur l’eau, c’est des adultes. Il y a des tueurs, il y a des dealers, il y a des comptables et c’est : woooah ! « Tu prends tes caleçons sales et tu hors… » Déjà, à ce niveau-là je me suis dit : whoo ! » commence-t-il a déclarer avant de préciser, « Mais moi j’aimais déjà. Après nous on l’a remixé aux Antilles, la prod, on l’a remixée sur ce qu’on appelle du shatta ».

Kalash explique ensuite comment s’est réalisé l’enregistrement du morceau « Le Sang ». « Le personnage, j’ai commencé à regarder un peu. J’ai regardé bien sûr Feuneu, et je me suis ”attaché” à leur solidarité. Et je m’étais pas trompé. C’est-à-dire que quand on était à Miami, on faisait ce son avec Rvssian, et Rvssian il dit : « Ouais, en France je connais Ninho. Je connais Gazo. Je connais… Il y a qui comme meufs ? » Et Clara [sa manageuse et compagne, ndlr] elle dit : « Il y a Wejdene. » Il regarde, machin. Il dit : « Ah ouais. Appelez-là. » Tac, on trouve le numéro de Feuneu et j’envoie une vidéo à Feuneu, et je lui dis : « Ouais mon pote, ça va ? C’est Kalash. J’aurais bien aimé faire un son avec Wejdene, rappelle-moi. » Une heure après, il rappelle. Il dit tout de suite : « Honoré de votre demande.” ».

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.