Médine révèle les noms des rappeurs l’ayant le plus impressionnés

Médine révèles les noms des rappeurs l'ayant le plus impressionnés

Médine adresse des louanges à deux de ses homologues du rap français !

Médine était de passage dans l’émission LE CODE avec Mehdi Maïzi sur Apple Music pour parler de son nouvel opus “Médine France” qui sera disponible ce vendredi 13 mai. Le rappeur du Havre, qui a commencé à œuvrer il y a 20 ans au sein de Din Records, n’a jamais semblé aussi pertinent et actuel qu’aujourd’hui. Face à Mehdi dans LE CODE, il parle de l’évolution de son écriture et de l’importance de se renouveler et déclare que Salif est Lino sont les rappeurs qui l’ont le plus impressionné.

En effet lors de cet entretien questionné par Mehdi Maïzi, Médine déclare que parmi les rappeurs qu’il a croisés, Salif et Lino du groupe Arsenik sont ceux qui l’ont le plus marqué dans sa carrière en expliquant pourquoi. Salif. Impressionné par Salif. Humainement, artistiquement, j’ai été impressionné. Le gars n’écrit pas les textes, il kickait quatre par quatre dans un morceau où j’avais réuni v’là du monde, ça s’appelait Téléphone Arabe et je crois que c’était le premier que j’avais été voir. Ouais, impressionné par Salif. Une humilité, une façon d’être. Il nous manque grave.” confie-t-il tout d’abord sur le premier cité.

A suivre aussi : Médine fait passer un message aux fans qui n’achète pas son album

Salif et Lino, c’est les gens qui l’ont impressionné

“Lino, je me souviens, c’était en 2005 je crois. 2005, dans un studio à Paname et il n’écrivait pas, ou en tout cas, il ne donnait pas l’impression de travailler. Il regardait la télé et je me souviens qu’il avait réagi à des trucs qu’il avait vu un peu… je crois que c’était des trucs un peu sado-maso, un truc comme ça, un reportage.” poursuit-il ensuite sur le second au sujet de leur rencontre.

“Et genre, il avait dit un truc comme : “Hey ils ont pas de parents ceux-là ! Ils ont pas de parents.” Il rigolait avec son équipe et on était tous pétés de rire, et on le voyait pas écrire. Et en fait, il rentre dans le studio et il pose un huit. Il découpe le truc. Je dis, mais quand est-ce qu’il a écrit ? Et je savais pas, en fait. Et ça rendait le truc encore plus magique, plus mystérieux. J’avais pas envie de le voir écrire, en fait. Je voulais mystifier encore le truc, je voulais le garder longtemps et je sais que Lino est comme ça. Je sais que c’est un mec qui a plein de notes à droite, à gauche, et qui finit par les mettre en puzzle, et ça crée une alchimie dans le studio” décrit-il par la suite. Médine a ensuite conclu sur les deux rappeurs français, Ouais, Salif, Lino, c’est les gens qui m’ont impressionné.“.

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.