Gazo son ascension fulgurante, de SDF à N°1 des charts

Gazo son ascension fulgurante, de SDF au N°1 des charts

La fulgurante popularité de Gazo !

Après avoir rembarré la demande de featuring du Youtubeur Michou cette semaine, Gazo vient d’accorder une nouvelle interview au Parisien dans laquelle il s’est confié sur son parcours et le succès de son dernier album « KMT » qui connait un énorme succès auprès des auditeurs.

Ces derniers mois, Gazo s’est imposé dans le rap game en multipliant les tubes en solo grâce à « Celine 3X » et son freestyle chez Colors « Molly » ou encore avec ses collaborations comme sur « Filtré » avec Timal, « Doudou » et « Vamos » avec Naps, « Mauvais 2X » avec Ninho « Kassav » avec Tiakola, »Daddy Chocolat » avec Koba LaD. L’album « KMT » numéro un des ventes depuis sa sortie vient même d’être certifié disque d’or avec 50 000 équivalents ventes. Le jeune rappeur de 27 ans poursuit la promotion de ce nouvel opus avec un entretien pour le quotidien Le Parisien, il s’est notamment exprimé sur sa nouvelle notoriété et comment la musique a changé sa vie.

Sa vie n’est plus la même !

« Tout a changé sauf mes potes ! Avant je sortais un peu en boîte, mais j’ai encore dû restreindre mes sorties, sinon c’est n’importe quoi. Je reste beaucoup dans mes zones, Saint-Denis, Paris… Tout le reste est devenu plus compliqué. » a déclaré Gazo avant de raconter une récente anecdote, « L’autre jour, je suis sorti chercher une baguette de pain, il y a deux petits qui m’ont reconnu, ils ont demandé une photo et c’est parti en émeute en deux secondes. Je dois aussi éviter les sorties de collège. Maintenant, dès que j’entends une sonnerie dans la rue, je deviens parano. ».

« C’est vraiment le jour et la nuit avec ma vie d’avant et j’en profite au maximum. » a ensuite ajouté Ibrahima Diakité de son vrai nom avant de poursuivre, « J’arrive de loin, mon succès a commencé à 24 ans. J’ai appris des erreurs des gens autour de moi. Dès le début, j’avais des idées précises de comment j’allais m’organiser. Pour autant, je ne suis pas le mec qui se lève le matin en voulant être N°1 et l’artiste le plus streamé. Tant que je peux vivre de ma musique, cela me va. ».

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.