Jul et SCH s’immiscent à l’Assemblée Nationale contre la réforme des retraites

Jul et SCH s'immiscent à l'Assemblée Nationale contre la réforme des retraites

La scène est pour le moins improbable ! Le député François Piquemal membre de La France insoumise tente de citer les rappeurs Jul et SCH au milieu de son discours lors du débat sur la réforme des retraites. L’élu s’est inspiré des deux chanteurs Marseillais en reprenant à l’Assemblée nationale les paroles de leurs morceaux mais avec quelques approximations.

Lors de son discours contre la réforme de la retraite à 64 ans, François Piquemal a repris des textes des deux artistes de la ville Phocéenne afin de démontrer la difficultés des plus anciens au travail. Le député a fait le choix d’illustrer son argumentation en reprenant tout d’abord une célèbre phrase de SCH en proposant à l’Assemblée d’écouter sa musique. “Je vous invite à écouter un rappeur comme SCH qui décrit souvent les conditions pénibles qu’a vécues son père” annonce l’élu avant de reprendre un extrait du refrain du morceau culte du S, le single “A7” extrait de la mixtape du même nom parue en 2015 qui prend tout son sens dans ce débat d’après lui. Il dit se lever pour 1200 euros, c’est indécent déclare le membre de France insoumise en remplaçant indécent par insultant (S’lever pour mille-deux, c’est insultant).

SCH avait d’ailleurs donné une explication sur cette phrase en déclarant que pour lui se lever un c*l pas possible pour 1200 euros, pendant que des gens prennent des comm’ de 20 000 tous les mois, en faisant des graphiques dans des bureaux, etc. Y’a quand même une assez grande inégalité des salaires”. Par le suite, François Piquemal cite un autre rappeur de Marseille, Jul avec la phrase, Personne ne veut soulever des palettes, tout le monde veut sa retraite. Des propos issus du titre “Alors La zone” de l’album “Demain ça ira” sorti en 2021, le député a encore modifié l’extrait qui est à l’origine Tout l’monde veut sa palette, personne veut soulever des palettes.

Il peu probable que la déclaration de François Piquemal ait eu un véritable impact auprès des députés mais il s’est offert un petit coup de buzz sur la toile car la séquence est devenue virale sur Twitter relayée par plusieurs médias.


Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.