Jake Paul tacle Conor McGregor, « Je vais te battre »

Jake Paul tacle Conor McGregor

Après les frasques de Conor McGregor sur la Côte D’Azur, l’Irlandais vient encore de se faire dégommer par Jake Paul qui se dit prêt à découdre avec le champion de l’UFC dont le retour dans la cage est très attendu depuis sa défaite face à Dustin Poirier au mois de juillet 2021.

Jake Paul provoque ouvertement Conor McGregor

Le Youtubeur connu pour ses vidéos avec 20 millions de fans sur sa chaine et aussi un fervent fan des sports de combat. Tout comme son frère Logan, Jake Paul s’est lancé dans une carrière de boxeur avec 7 combats à son actif dont 6 victoires et une défaite face à Tommy Fury au mois d’octobre dernier, mais a battu des combattants du MMA comme Anderson Silva, Ben Askren et Tyron Woodley. Désormais, il souhaite se battre avec Conor McGregor et en attendant l’américain va défier Nate Diaz le 5 août.

C’est dans le podcast Impaulsive que Jake Paul a fait part de son envie de faire à Conor McGregor et il annonce déjà la couleur en assurant aussi mettre KO Nate Diaz, « Devine quoi, Conor ? Je vais te battre à plate couture. Tu ne pourras pas boxer aussi bien que moi. Et je vais faire à Nate ce que tu n’as pas pu faire, c’est-à-dire le mettre KO. Et tu seras là, avec ta nouvelle compagnie de bière qui se casse la gueule, en train de la boire, ivre mort, réalisant que tu as gâché ta vie en buvant à la bouteille. ».

Même si pour le moment un tel affrontement est peu probable, Jake Paul pourrait s’offrir un énorme coup de buzz avec un éventuel face à face contre McGregor qui prend actuellement du bon temps dans le sud de la France et a d’ailleurs été filmé en train de faire la fête en boite de nuit bien alcoolisé et à fumer de quoi interroger sur son retour prochain en pleine forme physique pour se battre sur le ring.


Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.