Dadju taclé par Franglish sur la vérité de son documentaire

Dadju taclé par Franglish sur la vérité de son documentaire

Franglish n’a pas apprécié les premiers épisodes de la série documentaire de Dadju et a décidé de le faire savoir avec un message pour l’interpeller sur le manque de reconnaissance envers ceux qui l’ont aidé dans la réussite de sa carrière. Un coup de gueule auquel le frère de Gims n’a pas donné d’explication pour le moment.

Cette semaine, Canal Plus a commencé la diffusion de la série sur l’ascension de Dadju intitulée “Ça va bien se passer“. Un reportage dans lequel l’ancien membre du groupe The Shin Sekai dévoile des images de son parcours à ses débuts dans la musique jusqu’à son succès d’aujourd’hui, comme avec son concert événement au Parc des Princes, initiative saluée par ses fans ravis d’en apprendre un peu plus sur leur idole. Cependant, tout le monde n’a pas été de cet avis, Franglish a fait part de son mécontentement sur ce documentaire.

Franglish assure que Dadju ne montre pas sa vraie histoire !

Franglish et Dadju ont travaillé ensemble à plusieurs reprises, notamment sur les singles “Comme ça”, “C’est plus l’heure” ou encore “Django”, mais le premier nommé est désormais très remonté contre son compère. Il accuse le frère de Gims de ne pas avoir révélé l’entière vérité sur son histoire et s’étonne d’un manque de gratitude, notamment envers le manager Joss Stinson, en omettant de le nommer dans ce documentaire alors qu’il a contribué à la production du hit “Reine” en améliorant les paroles.

“Big Man. Boss Hustler. La réalité et l’histoire se souviennent de tout ce que tu as fait. Les montages ne changent pas ce qui s’est vraiment passé. Ils ne le racontent pas, d’autres s’approprient carrément tes actions. C’est dommage, mais je le raconterai un jour. Merci pour l’énergie que tu mets dans nos carrières. Merci Grand monsieur.”, affirme Franglish dans une première story.

Très remonté contre Dadju, Franglish a ensuite justifié sa démarche, “Je fais jamais ça. Je ne suis pas en guerre. De faire une story comme ça, je ne suis même pas fier. J’aime ces personnes-là de base qui m’ont donné et accompagné sur plein de choses. J’ai vécu trop de choses avec eux. Mais là, je ne suis pas d’accord.” avant de conclure, “On n’est pas des ennemis à la base et on ne le sera jamais. Je vous demande juste de raconter la vraie histoire.”.


Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.