“Un sale type”, Kery James révèle comment Thierry Ardisson l’a piégé

Kery James révèle comment Thierry Ardisson l'a piégé
Kery James n’a pas apprécié son passage dans l’émission de Thierry Ardisson, un véritable traquenard ! Avant la sortie “Banlieusards 2” ce mercredi 27 septembre, le rappeur de la Mafia K’1 Fry poursuit la promotion de son nouveau film et vient d’accorder pour parler de ce long métrage une interview exclusive à Clique dans laquelle il est revenu sur sa mauvaise expérience télévisée avec l’animateur de télévision.

Kery James revient sur ses mésaventures avec les médias traditionnels

C’est au mois de septembre 2002 dans le programme Télé Zèbre sur Antenne 2 que Kery James est invité par Thierry Ardisson qui insiste pour convaincre le chanteur de venir dans l’émission pour la promotion de son album “Si c’était à refaire” en lui assurant qu’il va pouvoir parler de son projet sauf que le rappeur se fait piéger. Le journaliste l’a convié sur le plateau télévisé pour le confronter à Taslima Nasreen, victime d’une “fatwa”, elle dénonce la condition des femmes musulmanes lors de son intervention. Contrainte à l’exil, elle affirme que rien ne différencie l’Islam et l’intégrisme islamique, puis affirme que le Coran prône la discrimination entre l’homme et la femme.

Thierry Ardisson interroge ensuite Kery James qui conteste les propos de Taslima Nasreen et tente d’expliquer pourquoi, mais se fait couper la parole par Isabelle Alonso. Dans son entretien pour Clique, le chanteur d’Idéal J s’est souvenu de ce passage télévisé pour expliquer que par la suite, il a fait une sélection des médias à qui il accorde un entretien. “Il faut nous raconter. Le Youtubeur, Squeezie parle, lui, de l’incompréhension des médias face au monde des créateurs de contenu. On n’a pas pu s’empêcher de faire le lien, parce qu’avec le rap, évidemment, vous êtes un précurseur, vous avez essuyé les plâtres de cette époque-là.”, questionne la journaliste sur ce passage télévisé.

“C’était le piège que m’a tendu Thierry Ardisson”, comme Squeezie !

Squeezie a eu des mésaventures avec Thierry Ardisson avec qui j’ai eu aussi une expérience qui a été une expérience carrément… traumatisante commence à décrire Kery James avant de tout expliquer, “Je sors mon album ‘Si c’était à refaire en 2001’, j’avais arrêté le rap en 1999, je reviens donc deux ans après. Ardisson insiste pour me recevoir sur son plateau de télévision. Quand je vous dis qu’il insiste, c’est qu’il m’appelle lui-même. En disant, ‘Tu peux venir, c’est sûr, il n’y aura pas de piège.’. Je ne suis pas comme ça. Il a osé me dire. Donc, je finis par accepter. Il me dit qu’on va parler de mon album”.

Kery James raconte ensuite s’être fait piéger et l’avoir rapidement compris à son arrivée sur le plateau de télévision, “Quand j’arrive sur le plateau de son émission, je vois arriver une dame qui est entourée, d’une dizaine de gardes du corps en costume, avec des oreillettes et tout, il s’agit de Taslima Nasreen, une femme sur laquelle pèse, selon leur terme, une fatwa, qui vient du Pakistan. Donc il la met face à moi et elle se met à débiter des choses que je ne peux pas accepter en tant que musulman sur l’Islam. Moi, je suis obligé d’aller à contre-sens, mais comme elle est présentée comme une victime, le simple fait que je sois face à elle, me fait passer pour un bourreau, et c’était le piège que Thierry Ardisson, m’a tendu, un sale type”.

Kery James a tiré une leçon de cette mésaventure, désormais, il choisit scrupuleusement les médias pour ses interviews.


Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.