Mokobé réagit aux critiques de Rohff sur les tensions dans la Mafia K’1 Fry

Mokobé réagit aux critiques de Rohff sur le manque de reconnaissance de la Mafia K'1 Fry

Mokobé s’est exprimé sur les récents tacles de Rohff contre la Mafia K’1 Fry, qui a vivement critiqué son ancien collectif sur les réseaux en déplorant un manque de reconnaissance à son égard, et a livré ses vérités sur Kery James. Le rappeur du 113 a évoqué les propos d’Housni dans sa dernière interview.

“La photo la plus hypocrite de l’histoire du rap”, avait déclaré cet été Rohff en commentaire d’une ancienne photo en compagnie de Kery James et Mokobé en ajoutant, “Si seulement j’avais su. À partir de maintenant, arrêtez de nous associer. On n’a jamais été des frères, détrompez-vous. Nous étions en vrai que des compagnons de rap.”. Dans son entretien sur OuiHustle, le membre du groupe 113 a été questionné par le journaliste sur les déclarations d’Housni et sur la possibilité d’une réconciliation entre eux. “Ce n’est même pas une question de rabibocher. En fait, il faut savoir un truc. Je parle de tous les membres de la Mafia K1Fry, notamment Rohff, parce que tu en parles. Ce sont tous mes frères, je les aime malgré les qualités, malgré les défauts”, a-t-il répondu.

« Si demain Rohff… » : la réaction de Mokobé aux propos des tensions dans la Mafia K’1 Fry !

Mokobé poursuit ensuite son explication en revenant sur la période où il était malade suite à un séjour en Côte d’Ivoire. Victime de neuropaludisme et rapatrié sur Paris, le rappeur a été dans le coma avec une perte de 20 kilos. À son réveil, il se confie s’être remis en question et que ses amis les plus anciens sont toujours présents à ses côtés. “J’apprends que RimK voulait me chercher en avion. Ça me fait chaud au cœur”, a-t-il décrit avant de poursuivre, “Je commence à re-avoir des nouvelles de tout le monde. Quand je dis tout le monde, c’est vraiment tout le monde. Pour moi, c’est hyper important. Dans ce genre de situations, tu sais qui est qui.”.

Mokobé est par la suite revenu sur le conflit avec Rohff, “Qu’on le veuille ou pas, on est des frères, on sera des frères toute notre vie. Si demain Rohff rencontre mes parents dehors, il s’arrêtera pour leur dire bonjour parce qu’on a grandi ensemble.”. L’artiste du 113 explique, “Mon père dira « Rohff c’est mon fils », ma mère dira « Rohff c’est mon fils ». Avec ce qu’il m’est arrivé, je n’ai pas de problème à demander pardon, à admettre certaines choses et à se remettre en question. Ce sont mes frères, c’est ma famille. On a vécu tellement de choses ensemble. Même si aujourd’hui chacun est dans son coin, il y a beaucoup plus important que le rap.”.

Rédacteur et assistant technique du site. En charge également de trouver toutes les nouveautés du rap français et de l'actualités du moment qui buzz sur la toile pour la rédaction des articles.