Kery James critique la société française, « Je suis à deux doigts de quitter ce pays »

Kery James critique la société française, « Je suis à deux doigts de quitter ce pays »
Le rappeur n’en peut plus. Kery James confie son agacement face aux problèmes de la société française. Après la mise en ligne du clip “Je ne plaisante pas“, l’ancien membre du groupe Idéal J s’est exprimé sur la censure de son précédent clip “Comment ça va”.

“Je ne plaisante pas” est le quatrième extrait du prochain opus concept de Kery James. Le rappeur a entièrement construit cet album autour de son film Banlieusards 2, disponible sur Netflix depuis le mois de septembre dernier. Pour la promotion de ce projet, il a présenté en fin d’année 2023 le visuel du single “Comment ça va”. Cependant, cette vidéo a été censurée par YouTube et il a été contraint de la diffuser uniquement via son compte Instagram.

Kery James evoque encore son envie de quitter le France

“Pour des raisons indépendantes de ma volonté, je ne pourrai pas mettre le clip de #CommentÇaVa en ligne sur ma chaîne YouTube. Je vous le mets donc ici dans sa totalité sur mes réseaux. Comme je vous le disais dans un précédent post, quand je suis parti en Palestine, aucun Palestinien ne m’a demandé d’argent.” avait expliqué Kery James sur les problèmes liés à ce clip avant d’ajouter, “Ce qui comptait pour eux, c’est que je puisse utiliser ma voix et la tribune qui m’est offerte en tant qu’artiste et personnage public pour que l’injustice qu’ils subissent ne soit pas niée et qu’ils ne soient pas relégués aux oubliettes de l’histoire. Je l’ai fait, au péril de ma carrière. Faites-le à votre tour et partagez, qu’on ne soit plus des millions à se sentir seuls.”.

Connu pour son rap engagé, Kery James n’hésite pas à défendre des causes comme l’atteste son dernier clip. Il y dénonce les soucis de la société française et les polémiques que le gouvernement de Macron a enchaînées ces dernières années. Il évoque notamment la mort tragique du jeune Nahel lors d’une bavure policière, la précarité des étudiants ou encore le recul de l’âge de la retraite : « Pour un refus d’obtempérer, tu te fais merfu par un fumier », « les étudiants n’ont pas de quoi bouffer, des lycées sans chauffage, tu te demandes où tu es, pénurie d’enseignant, mais ce qui les occupe, c’est de mesurer la longueur des jupes » décrit le rappeur avant de conclure « je suis à deux doigts de quitter ce pays, de cistera, hypocrite, jaloux, aigri ».

Un souhait que Kery James avait déjà exprimé dans une précédente déclaration. Même si pour le moment, il demeure toujours en France, il n’a pas encore joint les actes aux paroles.

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.