La France c’est aussi Soprano, Alonzo, Aya et Jul, soutient Louane

La France c’est aussi Soprano, Alonzo, Aya et Jul, soutient Louane

Louane prend position pour soutenir Aya Nakamura, Jul, Soprano et Alonzo contre les critiques, alors que les Jeux Olympiques de Paris 2024 se rapprochent, la présence de certains artistes lors des célébrations officielles suscite des réactions négatives.

Louane réagit aux attaques contre les rappeurs Marseillais et Aya Nakamura !

En particulier, Jul a été la cible de nombreuses attaques sur les médias sociaux après sa performance lors de l’arrivée de la flamme olympique à Marseille. Face à cette vague de commentaires négatifs, le maire de la ville, Benoît Payan, a pris la défense de l’artiste et du déroulement de l’événement : “Il y aura toujours des gens pour critiquer, mais il faut les laisser tranquilles.”. Cependant, les critiques ne se sont pas limitées à Jul. Soprano, Alonzo du groupe des Psy 4 De La Rime ont également donné un concert sur le Vieux-Port de la ville de phocéenne et ont été visés par des remarques désobligeantes.

L’agence de management des deux artistes a réagi avec véhémence, dénonçant le racisme et le snobisme de certains internautes. La France, c’est aussi Soprano, Alonzo, Aya, Jul. Malgré les imbéciles racistes et snobs qui réduisent la musique française aux artistes blancs des années 80, a déclaré un membre de l’agence sur Instagram. Louane a relayé ce message, exprimant son soutien aux artistes et condamnant les attaques dont les rappeurs Marseillais et Aya Nakamura ont été victimes. Avoir une équipe qui dit la vérité. C’est ça la France et elle est belle comme ça, a-t-elle ajouté en légende.

La présence d’Aya Nakamura à la cérémonie d’ouverture des JO suscite également des débats controversés. Certains y voient une reconnaissance de la richesse et de la diversité de la scène musicale française, tandis que d’autres remettent en question ce choix. Ces controverses mettent en évidence les divisions qui traversent la société française, notamment en ce qui concerne l’identité et la culture. Elles soulèvent aussi des questions sur la légitimité de la musique populaire dans les événements officiels.

La France c’est aussi Soprano, Alonzo, Aya et Jul, soutient Louane 3


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.