Sadek déplore son agression sur Bassem et va assumer, “J’ai céder comme un imbécile à la violence”

Sadek déplore son agression sur Bassem et va assumer, J'ai céder comme un imbécile à la violence

La nuit dernière le Youtubeur Bassem Braiki a été agressé à Vénissieux par Sadek accompagné de plusieurs individus, une altercation qui fait suite à la récente annulation du showcase du rappeur français dans la région Lyonnaise causée par l’appel au rassemblement pour perturber la soirée lancé par le blogueur sur les réseaux sociaux.

Après des échanges tendus sur la toile ce lundi, Sadek s’est rendu au domicile de Bassem dans la nuit de lundi à mardi pour le passer à tabac, ce dernier a ensuite été conduit à l’hôpital après l’incident alors que dans un premier temps le rappeur français a affiché sur les réseaux sa main ensanglantée assumant cet acte violent, il vient de publier une nouvelle vidéo pour exprimer des regrets.

En effet Sadek s’est ensuite excusé sur Snapchat et Instagram, “Malgré les événements de cette nuit ça va pas trop, ça va même pas du tout. En vrai de vrai, je suis pas fier de moi. J’ai cédé comme un imbécile à la violence et à la haine” a-t-il tout d’abord commenté avant d’expliquer “Sachez que ce que j’ai fait c’est de la grosse merde. Ce qui va m’arriver c’est bien fait pour moi. Ne me prenez pas pour un exemple, je suis qu’un rappeur de merde”.

“C’est la faiblesse et le manque de réactivité de votre système judiciaire qui rends les gens fous , des mois que j’envoie des appels à l’aide ma famille et moi sommes harcelés personne ne fait RIEN , j’ai honte de cette situation” a ensuite ajouté Sadek sur son compte Twitter, cette agression pourrait lui coûter jusqu’à 10 années d’emprisonnement ainsi que 150 000 euros d’amende pour coups et blessures volontaires.

Sadek déplore son agression sur Bassem et va assumer,

1 COMMENTAIRE

  1. Quelle génération de merde !

    Premièrement, ça frime après l’agression ensuite ça fait semblant de regretter.

    Deuxièmement, Bassem Braiki ça fait des années il insulte les noirs, les soit disant beurettes, fait des cagnottes pour escroquer, attise la haine, cherche la violence. Quand on sème le vent, on récolte la tempête. Ça devait arriver. Maintenant c’est bien qu’il s’en sort, en espérant qu’il gagne en maturité, tire les leçons, et arrête ces enfantillages à 38 ans. A bon entendeur…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.