Soso Maness et Franck Gastambide ont eu une explication !

Soso Maness et Franck Gastambide ont eu une explication !
Franck Gastambide a contacté en personne Soso Maness pour s’expliquer sur ses attaques contre « Validé ». Lors de la sortie de la première saison de la série l’auteur du célèbre Zumba Cafew a émis un jugement sévère et des nombreuses critiques contre le réalisateur français avant d’en remettre une couche avant la diffusion de la deuxième saison au mois de juin dernier.

Soso Maness charge Validé, Gastambide veut lui parler

Dans entretien avec Mehdi Maïzi pour son émission Le Code, Soso Maness a affirmé avoir été invité pour la saison 2 de « Validé ». Il a refusé la proposition en détaillant les raisons de cette décision faisant le reproche au réalisateur de grossir les traits de ses personnages. « Même si la série elle est bien faite, je trouvais que c’était très Gastambiesque, encore une fois. Grossir les traits. Et je n’ai rien contre lui mais grossir les traits des communautés… » avait déploré le rappeur Marseillais avant de poursuivre son explication.

« C’est quoi son prochain film ? Dubaï ? Une escort qui met le voile ? Un jeune qui veut être dans la téléréalité et un nain narcotrafiquant ? Tu vois, frérot ? Et je grossis le truc ! Mais moi je trouve qu’il fait, en tout cas, rien de bien pour les gens de quartiers. Pas forcément pour les gens de ma communauté, mais pour les gens de quartiers, en tout cas. Alors qu’il n’y connait pas grand-chose, finalement, aux gens de quartiers » a-t-il précisé.

Après les tensions, ils ont eu une discussion !

Dans sa dernière rencontre avec le média Booska-P pour présenter la saison 2 de « Validé« , Franck Gastambide a révélé avoir parlé à Soso Maness. « Ça fait un peu bizarre quand c’est un artiste dont tu respectes le travail, mais que tu connais pas. Donc tu prends une première torpille, puis 2, 3. Je me dis que c’est dommage. » a-t-il commencé à déclarer au sujet des critiques de l’interprète de Petrouchka.

Il a ensuite eu une conversation avec l’artiste Marseillais, « Je sais que c’est un garçon intelligent et j’avais envie de lui parler ». « Si t’aime pas ce que je fais il n’y a pas de débats. Mais je sais qu’il se trompe sur mes intentions. Je lui explique donc qui je suis, mon parcours et lui m’explique pourquoi il aime pas certaines vannes, ce qui l’a amené à penser ça de moi » a-t-il confié. « On a fini cette discussion où je sais qu’il a entendu ce que je voulais lui dire et pareil pour moi » a conclu le réalisateur sans préciser si les deux hommes se sont réconciliés.

1 COMMENTAIRE

  1. En même temps Soso passe son temps à grossir le trait sur les quartiers. Il n’y a qu’à écouter sa chanson Pétrouchka. Il dit lui-même que tout le monde vend de la drogue exetera….

    Les deux font de la fiction tout simplement. Les chansons de Soso sont bien mais quand on l’écoute on pense qu’il n’y a que des dealers dans les cités ce qui est loin d’être le cas.

    Je trouve bizarre de reprocher aux gens ce qu’on fait soi-même.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.