Le Snep réagit aux accusations de Booba pour défendre Vald

Le Snep réagit aux accusations de Booba pour défendre Vald

Le Snep justifie les ventes de Vald, contestées par Booba

Après les sous-entendus de Booba sur une possible triche des ventes de l’album “V” de Vald alors qu’il avait déjà fait des accusations similaires il y a quelques semaines sur le projet “Jefe” de Ninho, le Syndicat national de l’édition phonographique a décidé de réagir face à la controverse pour certifier que les chiffres publiés sont authentiques et faire taire les détracteurs.

Alors que la tension ne cesse de monter, Booba vient d’interpeller en personne le directeur du Snep, Bertrand Burgalat dans une conversation privée qu’il a affiché sur les réseaux au sujet des ventes de Vald. “Il a triché et vous l’avez laissé passer. C’est de la corruption” s’agace Kopp dans les messages, “Il a fait ce que d’autres faisaient avant, ce qui a changé vendredi, c’est d’apprendre que le Bto9 était toujours en manuel” s’est expliqué son interlocuteur.

Les chiffres du V sont certifiés

Bertrand Burgalat affirme qu’il n’y a pas de corruption et que la vérité apparait toujours avec le temps car selon lui si un album est survendu en première les semaines suivantes, il s’effondre. “On fait tout, justement, pour traiter tout le monde pareil, on peut parler tranquillement quand vous voulez” déclare-t-il ensuite. Le Snep garant des certifications et des ventes françaises d’albums ainsi que des singles s’est retrouvé face aux critiques suite au retard de la publication des ventes du dernier album de Vlad. “Nous ne reviendrons pas sur les chiffres de Vald de la première semaine mais nous allons revoir les règles de ces comptages de précommandes pour plus de fluidité” s’était confié il y a quelques jour le directeur au Parisien à ce sujet.

Ce vendredi le chiffre de la deuxième semaine de l’opus “V” sont tombés, le projet s’est écoulé à 14 980 exemplaires, Booba a commenté ce score pour s’étonner de la baisse des ventes en deuxième comme l’avait évoqué Bertrand Burgalat dans leur discussion mais qui se justifie par l’important nombre des précommandes de l’album comptabilisé dans la première semaine. Le Snep a ensuite posté officiellement un communiqué pour certifier la véracité des ventes de Vald afin de mettre fin au débat, “Nous garantissons que les ventes de l’album V de Vald s’élèvent à 89073 exemplaires pour les deux dernières semaines. Ces chiffres sont certifiés et validés OCC- SNEP. Bon week-end!”.

“N’est-il pas temps de passer comme en Allemagne sur un classement “box office “fondé sur le chiffre d’affaires de la semaine généré par album ( inclus ventes physiques, digital et aussi you tube tiktok etc ) ?? .. Encore plus clair sur le succès incontestable de V de Vald” ajouté Pascal Nègre, l’ancien président-directeur général d’Universal Music France sur cette affaire.


Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

1 COMMENTAIRE

  1. Donc quand on vous lis c est booba le patron du rap game depuis quand booba est bon certes mais ce n’est pas le patron du rap. Il suffit déjà de regarder les disques d or platines que chacun à récolté suite à leur album et surtout depuis quand c’est booba qui a créé le rap avant lui il y a eu tellement de bon rappeur avec de vrais textes et de vrai choses à dire. Moi j écoute le rap français depuis plus de 25 ans donc désolé pour vous mais vous devriez donner de la lumière à ceux qui le mérite vraiment et pas à un gosse de riche sauf si votre journal lui appartient car vu que vous êtes toujours pour lui. Vous perdez beaucoup de lecteurs c’est dommage car toujours booba si booba sa mais désolé pour vous booba c’est devenu une merde maintenant vous pouvez lui dire M en fout car j adorait ce mec avant aujourd’hui il est devenu une merde dans quasi toute la France regarder ces chiffres comparais au autres.

Comments are closed.