Kaaris : Quand Kerchak découvre Or Noir en classe de CM2

Kaaris : Quand Kerchak découvre Or Noir en classe de CM2
Kerchak fan de Kaaris depuis l’époque depuis l’âge de 9 ans ! A l’occasion d’une interview pour la promotion de son premier projet baptisé « Confiance » paru le 4 novembre, le rappeur originaire de Bois-Colombes dans les Hauts-de-Seine a confié avoir été influencé dans sa jeunesse par Riska et ceci dès le plus jeune âge.

Kerchak a pris des heures de colle à cause de Kaaris !

La mixtape « Confiance » de Kerchak a cumulé 6023 ventes en première semaine. Le projet comporte 14 morceaux avec en plus 2 titres bonus, il y a 3 invités sur cet opus avec Favé sur le single « Génération Miracle », Bandmanrill sur « Percer » et Ziak sur « Peur« . Le clip de ce titre approche d’ailleurs les 6 millions de visionnages sur Youtube en un mois et figure dans le Top 50 des morceaux les plus écoutes en France sur Spotify depuis sa sortie. Lors d’un entretien sur la radio Mouv’ pour présenter ce projet l’artiste anciennement nommé Zolal a révélé apprécier le travail de Kaaris.

Figure montante de la Jersey Drill en France, Kerchak a rendu hommage à Kaaris dans cette mixtape sur le titre « Percer » en collaboration avec Bandmanrill. « K.E.R.C, si j’ppe-ra, c’est pour percer. C’est Or Noir qui m’a bercé donc j’ai d’la haine à déverser«  lâche le jeune rappeur dans le refrain de ce morceau. Le premier volet d’Or Noir sorti en 2013 a marqué l’histoire du rap français et a véritablement lancé la carrière de Riska avec des titrez cultes tel que « Zoo« , « Bouchon de liège », « Bizon » ou encore « Paradis ou Enfer » ainsi qu’un featuring avec Booba sur « L.E.F ».

Dès ses 9 ans, Kerchak a écouté Riska en cachette

Kerchak a grandi avec cet opus qu’il a découvert très jeune. « Tu le dis dans l’album, ‘Or Noir de Kaaris t’a bercé.’ Tu découvres ça à quel âge, en fait toi ? «  questionne le journaliste. « J’ai découvert en 2013 en fait puisque j’étais en CM2, je m’en rappelle. Si je me rappelle bien, j’avais un petit téléphone et mon frère ne voulait pas que j’écoute du Kaaris parce que je répétais devant ma daronne. Ca veut dire que je demandais aux grands frères de mes potes de m’envoyer les sons en Bluetooth » confie le rappeur.

« Quelle époque 9 ans pour découvrir Or Noir » commente l’animateur avant que l’artiste ne poursuive, « J’écoutais parce que je n’avais pas le droit d’écouter. Genre c’était interdit du coup je voulais écouter. Après tu connais il matrix. C’est quand je suis rentré au collège, quand je suis rentré au collège, il y a eu Or Noir part.2 et je crois c’était l’année de ‘Le bruit de mon âme’, ‘Sevrak’, ’80 Zetrei' ». « Là j’étais en sixième, je mangeais des heures de colle à cause de Kaaris » a-t-il conclu sur l’influence de Riska sur sa jeune carrière.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mouv’ (@mouv)

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.