Koba LaD explique comment il a été trahi par son agent

Koba LaD explique comment il a été trahi par son agent

“Ça fait mal au cœur gros, je ne le souhaite à personne”, Koba LaD s’est confié en toute franchise pour la première fois sur son conflit avec son ancien manager, ce qui lui a d’ailleurs causé quelques problèmes pour la sortie de son dernier single Ténébreux 6 supprimé des plateformes de streaming et sur Youtube.

Koba LaD trahi par son manager pour de l’argent

Après une incarcération de 4 mois, Koba LaD a fait son retour en musique avec le sixième volet de sa série de freestyles Ténébreux, mais le titre n’est plus disponible en écoute en raison d’un différend avec son ancien label qui a fait retirer le morceau. “Koba n’avait tellement pas la tête dans le taff qu’il a zappé que son ancien label avait le seum et qu’il allait faire un bordel sur Spotify et Youtube” a confié son équipe sur cette suppression. Dans une récente interview, Koba a expliqué la source des conflits avec son ex-agent pour révéler les coups de bas de ce dernier.

L’interprète de Daddy Chocolat assure avoir a été trahi, “Je voulais chercher un appart, et tu sais quand tu veux un appart, on te demande les fiches d’impôts et tout. Et moi quand j’ai commencé la musique avec les autres, j’étais en mode moi, je m’occupe du studio et vous vous gérez la paperasse. Moi, je pensais qu’ils géraient, mais au fait nada…”. Koba LaD décrit comment son ancien agent l’a arnaqué, “Quand j’ai commencé à vouloir récupérer un appart, je leur ai demandé les fiches d’impôts, ils étaient bizarres, tu as vu. Ils me faisaient tourner en bourrique, un jour, j’ai craqué et je suis allé moi-même à la banque, et je me suis rendu compte de pleins de choses, tu tombes de haut”.

Koba LaD ne souhaite à personne de vivre ce qu’il a vécu. “Ça fait mal au cœur” déplore le rappeur qui a pris du temps à découvrir des nombreuses magouilles qui se sont tramées derrière son dos avant de décider de quitter ses anciens producteurs.

Article en lien : Koba LaD révèle les rappeurs qui l’ont aidé en détention

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Street Union (@street_union1)


Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.