Ninho attaque Sadek en justice qui est furieux et le traite d’esclave

Ninho attaque Sadek en justice qui est furieux et le traite d'esclave

Sadek semblait avoir fait la paix avec Ninho, une réconciliation actée avec leur collaboration au mois de juin dernier sur le projet de Johnny Niuuum, mais des tensions sont toujours présentes entre les deux rappeurs, et cela va même se régler devant la justice.

Cet été, après ses clashs contre Leto et Ninho, Sadek a fait son mea culpa pour tourner la page de ses conflits. “Leto, j’ai déjà fait passer le message en privé que je suis totalement fautif, je suis prêt à assumer”, avait-il confié sur le premier nommé. Puis sur le second, “Ninho aussi, ils me disaient, j’espère que ça va”. Des propos apaisants de Dek-Sa marqués par une nouvelle collaboration sur l’album “Ouvert tout l’été” paru le 16 juin 2023 avec le single “TP” produit par Symphony Dreams, un morceau certifié single d’or par Le Snep au début du mois avec près de 14 millions de streams sur Spotify.

Très actif sur Twitter, Sadek vient de relancer de manière surprenante les hostilités contre Ninho en le traitant de traître. “Je le clash totalement. Il sait que je peux le trouver parce que c’est un traître, parce que ce n’est pas quelqu’un de loyal, parce qu’il n’est pas correct”, a-t-il lancé il y a quelques jours en précisant sur leur récent featuring, “C’est Ninho qui m’a appelé après mon retour. Je jure que je n’ai rien demandé, en trois heures, on a fait TP”. Ninho n’a pas répondu publiquement aux déclarations à son encontre, mais il a tout de même répliqué par l’intermédiaire de ses avocats.

C’est la guerre entre Sadek et Ninho !

Dans un courrier adressé à la société de production de Sadek, “Instinct Productions”, Ninho demande de retirer sous 24 heures le morceau “TP” des plateformes de streaming, car aucun contrat n’aurait été conclu avec NI et sa boîte de production pour l’exploitation de ce single, ni pour qu’il figure sur l’album “Ouvert tout l’été”. Tu envoies des avocats, grand voyou d’internet, Ninho, ne serait-ce que pour toutes les fois où je t’ai aidé, tu devrais te montrer un peu reconnaissant, comme la fois où je t’ai dépanné 100€ parce que tu n’arrivais pas à payer ton repas chez Xavier Pincemin ? Ou la fois où je t’ai empêché de te faire marbrer ta race par des petits de chez moi ou quand je t’ai fait signer à REC 118. DJ Quick parle à ton petit, ma patience a des limites…” déclare le rappeur de Neuilly-Plaisance en légende de sa publication.

Après avoir énuméré les fois où il a aidé NI, Sadek assure aussi l’avoir soutenu face aux provocations de Booba avant de lui adresser un message d’avertissement. Tu te rappelles quand tu m’appelais en sueur parce que tu avais peur de Booba, Ninho, et je t’ai dit ne t’inquiète pas le fou est là pour toi, tu aimais avoir le fou à tes côtés à ce moment-là. Tu vas sentir une vraie tempête passer, et sans haine ni violence, juste un cerveau très réveillé”. En conclusion, Dek-sa confesse que Ninho est un excellent rappeur, mais soumis au système, et qu’un nouveau featuring entre eux figure sur son nouvel opus, en affirmant avoir un contrat pour le prouver : “Je le trouve très bon chanteur, restons lucides, après humainement, c’est un esclave. Industry plant max, totalement soumis au système. Mais très bon chanteur de rap, bravo à lui. D’ailleurs, il sera sur NLC2 aussi, qu’il le veuille ou non, il a signé des papiers cet imbécile.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KUNTAKINTE960 (@kuntakinte960)

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.