6ix9ine : sa babymama se confie sur les tortures infligées par le rappeur

6ix9ine : sa babymama se confie sur les tortures infligées par le rappeur

Les révélations chocs de la babymama de 6ix9ine

Sara Molina a eu une relation avec 6ix9ine pendant près de 7 années durant lesquelles la jeune femme a été parfois contrainte de subir les foudres du célèbre rappeur américain connu pour son statut de balance suite à sa collaboration avec la justice afin d’éviter une longue peine de prison.

Libre aujourd’hui malgré toutes les accusations à son encontre, 6ix9ine a connu un passé sulfureux que son ancienne compagne n’a pas oublié, celle qui s’occupe de la fille du sulfureux rappeur a accordé un entretien au média Daily Beast en 2019 qui vient de refaire surface avec parfois des dossiers très sombres sur leur relation passée notamment sur le fait qu’elle a été abusé se*uellement par l’artiste, il s’en est pris à elle à plusieurs reprises.

La jeune femme a subi un véritable supplice

En octobre 2018, Sara Molina est arrivée à Dubaï pour rejoindre 6ix9ine avant de se faire accuser d’infidélité et frapper par le rappeur l’interrogant car il avait trouvé une conversation d’elle avec un homme dans son smartphone. la jeune femme finira avec le crane en sang après un coup de poing. L’artiste a ensuite accusé la mère de sa fille d’avoir une relation en compagnie de son manager ce qu’elle a formellement nié alors que lui aurait couché avec des nombreuses autres femmes à l’époque, il a même contracté des maladies, « Il a commencé à nouveau à me frapper. Il m’a tabassée pendant deux heures d’affilées, il avait le regard le plus dingue dans ses yeux. J’avais peur. Je me demandais pourquoi il faisait ça, je ne l’avais jamais vu comme ça. Il m’a frappée tellement fort dans mon oreille droite que j’ai cru devenir sourde » a-t-elle rapporté.

Sara Molina s’est confié sur la fois ou 6ix9ine a mis un oreiller sur sa tête afin de la réduire au silence, « C’était sa façon à lui de me dire d’arrêter de crier. Il a placé son bras autour de mon cou et a commencé à m’étrangler. Il a dit: ‘Je dois juste faire de toi un exemple. Je ne peux pas te laisser me faire passer pour un crétin.’ (…) Il m’a réveillée, m’a forcée de baiser avec lui, j’ai pleuré (…) Mon visage était tellement gonflé. J’arrivais à peine à ouvrir mes yeux. J’essayais de cacher avec du maquillage mais rien ne marchait. Je n’avais pas apporté du maquillage pour couvrir du noir et du bleu. Il m’a dit de lui dire ce dont j’avais besoin et il allait aller me le chercher » a-t-elle confié avant de conclure, “J’essaie de prendre tout ça du mieux que je peux. Parfois, ça semble irréel que ça me paraissait normal parce que ça s’est passé pendant si longtemps. Je pense que le vrai amour ne devrait pas être compliqué”.

En début d’année Sara Molina s’était aussi exprimée sur les réseaux pour faire part de son ras le bol de subir les conséquences des agissements de Tekashi 69 en l’insultant et en dénonçant qu’il n’hésite pas à s’en prendre à tout le monde pour faire parler de lui alors qu’il n’a jamais défendu sa propre fille souvent prise à partie tout comme elle sur les réseaux ou encore dans la rue. “Pour les gens qui ont le culot de me dire tout ce qui se passe, ne mentionnez pas mon enfant, qui est complètement innocent. Je ne pense pas qu’une enfant de 4 ans, 5 ans, 6 ans, peu importe la tranche d’âge, aucun enfant ne devrait vivre ça.” avait-elle déclaré sur Instagram. “Je suis harcelée et menacée à cause de ce qu’il fait. J’ai le droit de parler de la situation et de protéger ma fille et moi-même de tout ce qu’il pourrait nous faire subir avec ses beefs qu’il provoque” avait aussi expliqué la babymama de 6ix9ine tout en dévoilant un message d’un internaute prête à la gifler en déclarant, “Laissez mon enfant en dehors de ça. Il ne s’occupe pas de sa fille, il ne la protège pas et il ne l’aime pas. (…) Il attaque quiconque le clashe, mais ne va pas prendre la défense de sa fille de 5 ans, il a le souhait de la mort et prend plaisir à antagoniser quiconque le suit dans ses conneries”. Tekashi 69 est de son côté toujours resté publiquement silencieux face aux accusations.

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.