Kaaris VS Booba : la recette de l’octogone révélée

Grâce à l’octogone, Booba et Kaaris auraient pu gagner des dizaines de millions d’euros !

Alors que Booba s’est insurgé du documentaire dévoilé par BMF TV lui étant consacré ce samedi, la chaîne télévisée a fait des révélations au sujet du combat dans l’octogone qu’il avait tenté d’organiser en 2019 pour mettre fin à son clash face Kaaris.

Ce dernier s’était finalement désisté au dernier moment afin de mettre un terme à cette mascarade selon ses propres propos à l’époque. Suite à l’altercation à l’aéroport d’Orly à l’été 2018, Booba s’était lancé au mois de décembre dans l’idée de régler ses comptes avec Kaaris sur le ring en proposant à son rival un combat de MMA. Dans un premier temps le rappeur Sevranais avait validé cette proposition en attendant de définir les détails de ce face à face notamment concernant la date, le lieu et les termes du duel.

Mais les deux artistes ont ensuite mené pendant plusieurs mois des négociations tendues qui se sont rapidement compliquées notamment au sujet du lieu de l’événement impossible à organiser en France en raison de l’interdiction d’effectuer des combats dans l’octogone. Riska avait tout d’abord proposé la Tunisie mais cela n’avait pu se faire. B2O avait ensuite essayé de réaliser le combat en Suisse à Bâle avec l’organisme SHC (Strength & Honor Championship).

Alors tout cela semblait enfin se concrétiser à la rentrée 2020, les autorités de la ville ont finalement refusé que l’événement ait lieu craignant des débordements. Le DUC s’était ensuite rabattu sur la ville de Genève avant que l’artiste de Sevran ne jette définitivement l’éponge face aux difficultés d’organiser le combat, ce qui avait mis fin aux négociations.

Les deux rappeurs français auraient empoché une somme colossale

Suite à cette annulation, K2Aris s’était par la suite justifié d’avoir signé un contrat pour un combat dans la ville de Bâle qui a refusé d’accueillir l’événement et non à Genève, le contrat n’ayant pas été respecté. Il s’était donné le droit de refuser et de renoncer à l’octogone face à B2O suite à la dernière proposition du promoteur SHC en expliquant qu’il craint un éventuel guet-apens.

Dans le documentaire mis en ligne par BFM TV les dessous du contrat de l’octogone ont été dévoilés pour la première fois avec les détails du contrat initial que les deux rappeurs avaient conclu ainsi que le promoteur SHC. La recette totale était estimée par les organisateurs à près de 12 millions d’euros, «Produits dérivés, droits TV, droits d’images, entrées, le Pay-Per-View, les sponsors : tout. Au minimum, pour moi, on aurait été entre 10 et 12 millions» a confié Raid Salah président du SHC dans le reportage en charge en 2019 de la mise en place du combat.

Chacune des trois parties auraient empoché 33% des revenus. Kaaris et Booba auraient donc touché un sacré jackpot en s’affrontant dans l’octogone mais depuis son désistement Riska a abandonné le clash alors que B2O de son côté poursuit continuellement les provocations sur Instagram.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.