Tayc : une fan incarcérée pour indécence publique après son concert

Tayc : une fan incarcérée pour indécence publique après son concert

Alors qu’il vient de dévoiler sa collaboration inédite avec Jason Derulo sur le morceau “No No No” dont le clip sera disponible ce vendredi à partir de 18h, les concerts de Tayc font encore parler dans la presse même si le chanteur n’est aucunement lié à cette nouvelle affaire.

Le récent concert de Tayc en Afrique continue de faire parler, après le scandale de la jeune femme qui s’est fait larguer par son compagnon présent dans la foule pour être montée sur scène aux côtés du chanteur afin de faire une danse torride. “À cause d’elle, ma photo se balade dans toute la planète. Moi j’avais une vie paisible, maintenant tout le monde me regarde au quartier et au boulot comme si j’étais un assassin. Mon oncle m’a appelé et m’a dit ‘mon fils, dépose le bagage là, le plus rapidement possible’. Ma mère m’a dit ‘mon fils, fais ce que ton cœur te demande, tu es le seul à prendre tes décisions, mais pardonner sera la plus belle décision’. Mes deux petites sœurs ne veulent plus rien savoir” a confié l’ancien petit ami de cette fan sur son choix de rompre. Une autre polémique vient d’éclater suite au passage de l’artiste au Rwanda.

La robe transparente d’une fan de Tayc ne passe pas !

En effet lors d’un événement dans la ville de Kigali une spectatrice à eu la mauvaise idée de se rendre au concert vêtue d’une robe transparente qui n’a pas été au gout de tout le monde. Une femme nommée Liliane Mugabekazi âgée de 24 ans a assisté à la prestation de Tayc dans une tenue vestimentaire jugée trop « provocante » laissant entrevoir publiquement sa poitrine ainsi que sa culotte, elle a été prise en photo par un média local qui a ensuite posté les clichés sur son site Internet ce qui a alerté les autorités.

Cette dernière a été interpellée par la police pour indécence publique quelques jours après le concert avant d’être immédiatement emprisonnée. Des photos de son interpellation et de son passage au tribunal ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Les autorités reprochent à Liliane Mugabekazi d’avoir « assisté au concert avec une tenue qui révélait ses parties privées… Une tenue que nous qualifierons d’indigne ». La jeune femme a été libéré suite à 12 jours de détention provisoire après le paiement de sa caution, elle risque jusqu’à 2 ans de prison alors que Tayc de son côté n’a pas fait de commentaire sur cette affaire.


Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.