Magali Berdah envoie Booba au commissariat

Magali Berdah envoie Booba au commissariat

Magali Berdah ne se désarme par dans sa guerre contre Booba et vient de gagner une bataille ! En effet Kopp va devoir s’expliquer sur certains de ses actes devant la police même s’il a récemment annoncé la « fin » de la gérante de Shauna Events. La procédure en justice entre cette dernière et le rappeur du 92i se poursuit, les autorités français ont convoqué le DUC pour s’expliquer.

Accusé par Magali Berdah, Booba est attendu par la police !

Le conflit entre Magali Berdah et Booba perdure depuis les longs mois. L’artiste exilé à Miami ne lâche rien dans sa lutte contre les arnaques des influenceurs et l’agente de personnalité de téléréalité est déterminée à se défendre. En marge de son actualité musicale avec récemment les sorties des singles « KOA » et « Iste » ainsi que des clashs qu’il accumule, B2O s’investit pleinement contre les placements de produits frauduleux sur les réseaux avec comme cible principale la fondatrice de Shauna Events dont il commente régulièrement la moindre actualité et dénonce les agissements comme l’affaire des faux bonbons Halal.

Face aux attaques de Booba, Magali Berdah a déposé il y a quelques mois une plainte pour cyberharcèlement, « Cet homme qui se dit lanceur d’alerte est un harceleur. Ce qui se passe est très grave, ça se fait aux yeux de tous. Je vis à son rythme aujourd’hui » s’était-elle insurgée lors d’une conférence de presse pour justifier son choix d’entamer une action en justice qui prend désormais forme.

Kopp face à la justice

En effet Le Parisien a révélé en début de semaine que Élie Yaffa est convoqué par la police à Paris le mardi 29 novembre au commissariat pour être auditionné dans le dossier de l’accusation de cyberharcèlement contre la dirigeante de Shauna Events. Les avocats de cette dernière se sont satisfaits de cette décision et ont déclaré faire confiance à la justice afin d’établir les responsabilités de tous dans cette affaire.

L’ex-membre du groupe Lunatic devra répondre aux question des agents de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité et les crimes en ligne mais n’a pas fait de commentaire sur cette information, ni confirmé s’il se présentera bien à cette convocation des autorités dans l’enquête « pour menace de mort, harcèlement par un moyen de communication électronique, injure publique à raison de l’origine et du se*e » contre Magali Berdah suite à la déposition de plusieurs plaintes concernant le harcèlement qu’elle subit sur Internet. L’influenceuse dénonce le fait d’être la victime d’une campagne de haine à son encontre sur les réseaux avec des milliers de messages insultants suite aux déclarations de B2O qui mènent une campagne de dénigrement contre elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.