Sexion D’Assaut : Dawala répond à Gims qui touchait 250€ pour un showcase

Sexion D'Assaut : Dawala répond à Gims qui touchait 250€ pour un showcase

Comme il l’a annoncé en début de semaine Dawala s’est expliqué sur la Sexion D’Assaut dans sa dernière interview suite aux récentes déclarations à son encontre de la part de Gims qui a vivement critiqué ses agissements notamment lors des tournées du groupe Parisien. Meugui a notamment accusé le patron du Wati B d’avoir détourné de l’argent détriment des artistes, il s’est longuement confié sur le sujet.

Dawala assure ne pas bloquer la Sexion D’Assaut !

L’homme à la tête du Wati B a fait face à des nombreuses révélations compromettantes de la part de Gims, “On chantait Désolé, on chantait Wati by night et je repartais 250 euros” a par exemple révélé le frère de Dadju sur un ancien showcase à Quimper pour assurer n’avoir touché que des sommes ridicules lors ses prestations sur scène avec la Sexion D’Assaut et de regretter que l’argent soit passé avant l’amitié à cette époque pour finalement finir au tribunal. Face aux révélations de son ancien artiste, Dawala s’est défendu mais sans démentir les propos de l’interprète de Sapé Comme Jamais dans un entretien avec le média Booskap.

Dawala raconte tout d’abord qu’a début de la Sexion D’Assaut il n’y avait pas de conflit, “il y avait des artistes plus forts que d’autres mais l’essentiel, c’était l’union (…) c’étaient des petits frères.” décrit-il. Le producteur raconte que par la suite avec les succès les soucis ont commencé qu’ils n’avaient plus une vision identique. “Je ne peux pas bloquer la Sexion d’Assaut. Parce que c’est la Sexion d’Assaut, c’est mon image. Ça veut dire que quand ce projet là sort ça me donne encore plus de hauteur et plus de valeur. Mais quand il y a de la réussite, il y a des conflits mais il ne faut pas écouter tout ce que l’on dit.” relate le fondateur du Wati B qui précise que les membres du groupe ont enregistré des titres mais n’en sont pas satisfaits et cela bloque la sortie des morceaux.

Le départ de Black M du Wati B

Dans cette interview, il répond sur les accusations de bloquer ses artistes et cite Black M, “c’est le seul artiste qui est resté avec moi où j’ai fait tous les investissements qu’il fallait. Aujourd’hui, il est chez TF1, ça ne marche pas trop bien, c’est normal qu’il parle, c’est comme ça.”, avant de poursuivre, “aujourd’hui, dire je sors un projet pour me libérer non parce qu’après avoir sorti ce projet, j’étais en contact avec Black M, il voulait revenir. Donc à un moment donné, il ne faut pas trop écouter tout ce que les artistes disent.” puis de conclure, “c’est bien de partir, il faut partir pour faire mieux, mais il faut le faire propre”.

Dawala revient ensuite sur les tensions avec la Sexion d’Assaut et l’annulation de la sortie du projet “Le Retour Des Rois“. “On est en 2012. Il y a un contrat qui est signé, on doit sortir Le retour des rois. “Gims part en solo donc on est d’accord de bloquer le projet”, commence-t-il a confier à ce sujet avant de parler des problèmes avec les carrières en solo de chaque artiste du groupe.

“Les contrats qu’on a faits en 2012, ce n’est plus la même chose. Il y en a qui veulent partir. Donc pour partir, ils trouvent un système en disant libère nous parce qu’il y a d’autres maisons de disques qui proposent mieux. Certains veulent récupérer ce projet là sans que je sois dedans alors que j’ai déjà donné des avances. Donc il y a eu un bras de fer et le public n’a malheureusement pas compris le jeu des artistes, certains ont fait exprès de pousser mais c’est normal, ça fait partie du jeu.”.

L’album “Le Retour De Rois” prêt à sortir

Le producteur conclut que la négociation des nouveaux contrats avec les artistes de la Sexion D’Assaut fût compliquée en raison de la différence de notoriété des différents artistes mais avoir résolu les problèmes et que l’album peut désormais sortir, c’est d’ailleurs ce qu’il souhaite, “le projet est là. (…) et mon intérêt à moi c’est de le sortir parce que je gagne si on le sort.”.

Dawala n’a pas contredit les déclarations Gims mais apporte des nombreuses précisions sur la non sortie du “Retour des Rois” et les sujets de tension, les autres membres du groupe Parisien ne devraient pas manquer de réagir aux différentes révélations.

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.