Maes se moque de la mère des enfants de Booba dans son nouveau titre

Maes se moque de la mère des enfants de Booba dans son nouveau titre
Cet été, Maes a dévoilé un court extrait d’un couplet inédit dans lequel il cite la mère des enfants de Booba pour se moquer de son éducation. Le rappeur de Sevran avait agacé Kopp avec cette provocation, mais cela ne l’a pas empêché de sortir ce couplet sur son dernier featuring avec ASHE 22.

Une chose est désormais certaine, Maes et Booba ne vont jamais se réconcilier, même si les deux rappeurs avaient enterré la hache lors de leur premier clash suite à des divergences sur les droits d’auteur du single “Pablo” et des propos du Sevranais contre son ancienne équipe de production, la situation s’est envenimée ces derniers temps au point de non-retour. Lors du récent passage à Dubaï de l’ex-membre du groupe Lunatic, ils s’étaient même défiés pour un face-à-face, mais n’ont finalement pas tenu parole, rejetant chacun la faute sur l’autre pour leur rendez-vous manqué.

Maes clash l’ex de Booba dans son dernier featuring !

Malgré cela, Maes poursuit les provocations. Il y a quelques mois, l’auteur d’Omerta n’avait pas hésité à diffuser une vidéo privée de l’ex-compagne de Booba en compagnie de sa fille sur un bateau en train de faire la fête avec des amies. Elles dansent notamment en faisant du twerk et cela n’a pas manqué d’inspirer Maes pour tacler son rival. En effet, l’artiste du 93 a ensuite relayé un extrait audio dans lequel il chante « Il faut une meuf qui twerke comme Patty », en le morceau duquel les paroles sont issues est enfin disponible. Il s’agit d’un featuring avec le rappeur ASHE 22 sur son nouvel opus.

Le 1er décembre, ASHE 22 a sorti son album “KH-22”, un projet de 16 morceaux avec les featurings de Baby Gang, Gazo, ou encore Maes sur le single “Coroner” que Booba ne va pas apprécier. “C’est chacun sa merde, y a pas d’empathie, faut une meuf qui twerk comme Patty. Viens pas gratter la sympathie, j’arrive Glocké à leurs party. J’mets l’équipe en place, j’suis bon en tactique. J’ai la théorie, la pratique”, chante Maes dans le deuxième couplet de cette chanson pour s’en prendre à B2O en faisant référence à son ex-compagne avec qui il a eu deux enfants, Luna et Omar en citant le surnom de son profil Instagram.


1 COMMENTAIRE

  1. Et le fait que maes se moque des transe*uelles ouvertement dans ses storys apparement il hesite pas a afficher le fait que des transe*uelles s affiche avec booba et que donc c est sale grave immonde bref vous pourriez en parle aussi et quand il parle mal des j**** la personne en parle ca passe en creme le grand maes eclate au sol

Les commentaires sont fermés.