Gradur « Avant le rap était plus porté sur les textes »

Gradur Avant le rap était plus porté sur les textes

Avec un premier album certifié Disque d’Or en a peine trois jours, le phénomène Gradur n’en finit plus d’impressionner le monde du Hip Hop. Débarqué de nulle part, le Sheguey du 59 a apporté une véritable claque au Rap Français, en se construisant un buzz monstrueux sans jamais se prendre la tête. Proche du public, il a parfaitement su trouver sa place sur la scène française, et il est le premier à l’expliquer.

Dans une interview pour le site suisse repreZent, il a ainsi porté un regard lucide sur le Rap d’aujourd’hui. « J’écoute du rap depuis longtemps donc évidemment que je respecte ce qu’a fait la génération d’avant moi, maintenant toutes les choses évoluent. Avant le rap était plus porté sur les textes, maintenant c’est plus les flows, la musique… c’est une sorte d’évolution » explique-t-il, avant de se situer : « Je pense qu’il y a une certaine partie des jeunes qui n’a plus envie de se prendre la tête, qui veut juste écouter un mec qui va les faire kiffer sans plus, sans se prendre la tête« .

Et selon lui, ces différents styles peuvent tout à fait cohabiter. « il y a des attentes au niveau du public, les jeunes aiment ce style-là. » a-t-il déclaré. « C’est une sorte de soupape, quand tu rentres du travail ou que t’as passé une sale journée, t’écoutes un mec comme moi, ça libère en quelque sorte, ou quand tu fais ton sport, t’as juste envie d’écouter un truc qui va te motiver, pas qui vienne te faire la leçon… des fois c’est juste ce qu’il te faut, un truc qui te fait simplement bouger la tête. Faut de tout dans le rap, y’a des mecs avec des grosses écritures qui vont te faire cogiter, des mecs comme moi… faut de tout non ? » Et d’ailleurs, il n’exclut pas d’attirer l’attention de son public sur des sujets graves. Conscient d’avoir une énorme influence sur de très nombreux fans, il envisage de l’utiliser pour faire passer certains messages : « Si je peux profiter de ma notoriété pour conscientiser les gens sur des sujets plus graves, je vais le faire, des choses dont personne ne parle, comme ce qui se passe en Afrique et plus spécifiquement en RDC par exemple… Si l’on a l’occasion d’informer les gens, faut la saisir. C’est ça aussi être un rappeur, c’est bien de faire de la musique pour divertir, mais il faut aussi assumer son statut et prendre la parole quand il le faut« .

2 COMMENTAIRES

  1. Et bien,il pourrait essayer de faire revenir les textes à l’ordre du jour. Maintenant, qu’il a une notoriété assez importante, qu’il essaie de faire quelque chose de nouveau

Comments are closed.