Tupac : l’identité de son assassin bientôt reconnue officiellement

Tupac : l'identité de son assassin bientôt reconnue officiellement

Vingt-sept ans après la mort de Tupac Shakur, l’identité de son meurtrier devrait enfin être annoncée officiellement par les autorités. Des sources proches du dossier concernant l’assassinat de 2Pac ont confié que Keefe D sera prochainement mis en accusation pour le meurtre du rappeur américain, décédé le 13 septembre 1996 à Las Vegas.

La justice semble enfin prête à faire la lumière sur le meurtre de la légende du rap, Tupac. Le 7 septembre 1996, après le combat de boxe opposant Mike Tyson à Bruce Seldon, une fusillade a éclaté au Strip de Las Vegas. 2Pac a été pris pour cible et touché par balles à quatre reprises. Il décède de ses blessures quelques jours plus tard, le 13 septembre 1996 à l’hôpital. Depuis, le mystère persiste quant à l’identité réelle de son meurtrier, qui n’a jamais été officiellement dévoilée par la police. Cependant, cela pourrait bien changer dans un avenir proche.

On connaît enfin celui qui a tué la légende Tupac !

Depuis le décès de celui qui est toujours considéré comme l’un des plus grands rappeurs de l’histoire, les différentes théories ont alimenté les rumeurs autour de sa mort, notamment le fait qu’aucun responsable n’ait été inculpé pour les coups de feu. Alors que le dossier avait été clos par les autorités, en juillet dernier, la police du Nevada a pris la décision de réouvrir l’enquête et a effectué une perquisition dans une résidence située à Las Vegas.

Les progrès de l’enquête policière sont notables, à tel point qu’un coupable a enfin été identifié : il s’agit de Keefe D. La perquisition a été menée dans le domicile de la compagne de ce dernier. Keefe D, oncle d’Anderson Davis, un ancien membre des Crips, était depuis plusieurs années suspecté d’être impliqué dans l’assassinat de Tupac. Il avait même déjà prétendu avoir conduit le véhicule d’où le coup de feu mortel aurait été tiré. Cependant, la justice américaine semble désormais posséder des preuves concrètes pour le mettre en accusation et démontrer sa culpabilité devant un tribunal dans les semaines à venir.

Lors d’une entrevue, Keefe D avait d’ailleurs averti que s’il était arrêté dans cette affaire, il ne serait pas le seul à “tomber” et qu’il n’entendait pas se laisser faire en cas d’accusation portée contre lui.

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.