Freeze Corleone interdit de concert au Zénith de Paris

Freeze Corleone interdit de concert au Zénith de Paris

Nouvelle censure à l’encontre de Freeze Corleone, la préfecture de police de Paris vient de publier un arrêté à l’encontre du rappeur pour interdire ses deux prestations à venir les 24 et 25 novembre prochain. Ce n’est pas la première fois que l’artiste du 667 subit ce genre de mésaventure et la société en charge de l’organisation a déjà annoncé avoir déposé un recours pour maintenir la performance.

Au mois de mars dernier, un arrêté municipal de la ville de Rennes a tenté d’empêcher le concert de Freeze Corleone à l’occasion de la programmation du festival Boomin Fest dans la ville bretonne sous le motif de “risque avéré de trouble à l’ordre public” en se basant sur les propos du ministre de l’Intérieur contre le rappeur, mais le tribunal a ensuite donné gain de cause à ce dernier qui a pu assurer sa prestation sur scène. L’artiste manager par Shone vient encore de s’attirer les foudres des autorités.

Freeze Corleone encore censuré : deux concerts annulés !

Ce mardi, la préfecture de police de Paris a indiqué l’interdiction à Freeze Corleone de se produire sur la scène du Zénith de Paris ce vendredi 24 novembre (concert du collectif 667) et ce samedi 25 novembre. Les autorités justifient cette décision par les tensions du contexte géopolitique actuelle et déplorent les « nombreuses références complotistes et antisémites » de l’artiste en faisant référence au single « Shavkat » extrait de l’album « ADC » paru le 11 septembre 2023 avec la phrase sujet à controverse, « Je préfère être accusé d’antisémitisme que de viol comme Darmanin ».

L’arrêté précise que la tenue des concerts présente un risque de troubles à l’ordre public et ainsi de propos attisant la haine. Le manager de Freeze Corleone a immédiatement réagi à cette sanction en promettant aux fans tout mettre en œuvre contre la censure du rappeur avant de relayer un communiqué de la production Survolta en désaccord avec cet arrêté et s’indigne contre une méconnaissance totale de la musique de l’artiste du 667 et qu’un recours vient d’être déposé pour maintenir les deux concerts.

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.