Maes démonte Booba en affichant sa réussite en chiffres sans lui

Maes démonte Booba en affichant sa réussite en chiffres sans lui

Nouvel épisode dans le clash sans fin entre Maes et Booba ! La guerre continue, cette fois-ci c’est au tour du rappeur de Sevran de charger son ancien compère en relayant les ventes de son dernier album Omerta pour les comparer à un ancien projet paru au début de sa carrière avec le soutien d’Élie Yaffa de son vrai nom à l’époque.

Avec son nouvel opus Omerta, Maes réalise 17 351 ventes en première semaine, un chiffre correct mais inférieur à ses précédents projets comme Les Derniers Salopards sorti au mois de janvier 2020 avec 38 536 ventes et Réelle vie 3.0 paru fin 2021 avec 21 390 ventes pour les 7 premières jours d’exploitation. Booba s’est moqué de l’artiste du 93 après la publication des chiffres alors que ce dernier nommé s’en est satisfait de ce score et vient d’annoncer la rotation en playlist sur les radio du titre Malembé en featuring avec Gims puis de fêter les 10 millions de visionnages sur Youtube pour le clip du morceau Galactic en deux mois.

Maes affiche ses ventes pour faire taire Booba !

Comme le dit la punchline culte de Kaaris dans le classique Zoo, “Les hommes mentent mais pas les chiffres”, Maes a ressorti des anciens chiffres pour répondre à Booba afin de démontrer qu’il arrive aussi bien sans lui à vendre qu’avec son soutien. Pour cela, il a affiché les ventes en première semaine de son album Pure sorti 2018 sur lequel figure sa première collaboration avec Booba sur le single “Madrina“. Le projet s’était écoulé à 17 047 ventes en première semaines, Avec LDS et Booba décrit la légende au dessus du visuel de cet opus en comparaison avec Omerta vendu à 17 351 ayant comme annotation Sans LDS et sans Booba. LDS (Les Derniers Salopards) est l’ancien label du rappeur Sevranais qui a désormais lancé sa propre structure avec Omerta suite à des conflits avec ses anciens producteurs.

Avec cette publication Maes tente de prouver qu’il n’a pas besoin de Booba pour vendre, ni de son ancien label alors qu’il vient aussi de lancer une pétition pour empêcher le concert à venir de son rival au mois de juin prochain au Maroc à Casablanca qui fait polémique depuis quelques jours auprès du peuple Marocain en raison de certaines paroles des titres de B2O sujets à la controverse.

Maes démonte Booba en affichant sa réussite en chiffres sans lui