Sadek compare Booba à Diddy et se fait bloquer par B2O

Sadek compare Booba à Diddy et se fait bloquer par B2O

Après avoir dévoilé des photos compromettantes de Booba avec Diddy, dont certaines prises lors d’une soirée organisée par ce dernier à l’époque de leur collaboration en 2010, Sadek vient de remettre une couche sur les liens passés entre les deux rappeurs afin de s’en prendre à B2O avant de se faire bloquer.

La suite après cette publicité

Sadek se lâche sur Booba et son rapprochement passé avec Diddy !

Booba surfe actuellement sur le succès de sa série “Ourika“, qui cartonne sur Prime Vidéo, et une suite avec plusieurs saisons est déjà envisagée. Sadek n’a pas manqué de commenter l’actualité de son rival pour vivement critiquer “Ourika”, affirmant qu’il n’est pas fan en déclarant : “En gros, c’est de la mer*e”, en fustigeant le scénario de la série. Le rappeur du 93 s’est également attaqué à Kopp concernant sa relation passée avec Diddy, celui-ci étant au cœur d’un scandale, accusé d’être à l’origine d’un trafic humain. Le FBI a ouvert une enquête contre Puff Daddy ainsi que des perquisitions ont eu lieu aux domiciles du chanteur.

L’enquête contre Diddy suit son cours et pour le moment, il clame son innocence face aux accusations. De nombreuses célébrités sont aussi mises en cause dans cette affaire, et Sadek a retrouvé des images de Booba lors d’une fête organisée par Puff Daddy pour le tacler avec le message : “T’es jaloux, Elie ? T’as dû bien te faire casser ton petit Boulard de blasphémateur dans ces soirées-là”, ou encore “Pour avoir Diddy à son concert, j’imagine qu’il faut rendre de sacrés services, tu nous expliques, Elie la pointe ? Booba, t’as plus d’Internet ?” en légende d’une vidéo de B2O avec Sean Combs sur scène ensemble lors du concert du rappeur français à Bercy en 2007.

Les allégations n’ont pas plu à Booba, il n’a pas répondu directement aux tweets et a décidé de bloquer son rival sur le réseau social pour l’empêcher de le mentionner et pour ne plus être importuné. Bon, bah il n’a pas apprécié que je montre qu’il était très proche de Diddy, il préfère parler de moi sans que je puisse répondre. Si vous idolâtrez un pe*******, vi*****, blasphémateur, jaloux, harceleur sans limites sous prétexte qu’il rappe bien, c’est votre problème. L’aventure continue”, a déploré Sadek en postant une copie d’écran pour prouver que B2O l’a bloqué sur Twitter.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.