Paroles Maska Espace Temps

13OR du Hip Hop

Comme toi je me contient et j’attends qu'le vin se remplisse
Mes idéaux s’empire
Mais tant pis c'est la vie, j'ai pas le choix d'avancer
Sur une lame aussi fine, que celle de leur pensées
Tu m'a fait parlé d'amour, mais c'était pour m'étouffer
Hein? Un jour tout se sait
J'ai de l'amour j'ai de la haine, mais qui en vaut la peine
Un amie qui va te trair, pour un boul qui pue la merde
Je vais revenir dans l'djean, la ou les gens sont digne
La courte duré de ma vie, n'est qu'un mensonge qui m'attire
J'ai de la peine pour les antis, le soleil nous a menti
Ils nous donnent le cancer en nous disant je vous embellis
Des journalistes sans beur, ils se nourrissent du malheurs
Leurs voies ne tremblent plus en parlant de morts tout les quart d'heure
La terreur paralyse, mais la peur te motive
Notre fierté aura raison, bien qu'elle soit toujours fautive
L'espère humaine est plus dangereuse, que la terre et sont magma, je suis qu'un pêcheur dans sa lave qui viens, perdre son appât
Ecce-que tu percute sa va pas, je m'étouffe, dans des draps de soies
Mon cœur, pers de sa valeur, le diable, me dis sa va de sois
Je suis painé quand je vois ma fois, diminuer sous le poids du rap
Qui me fait kiffer sur l'instant mais me tue façon durable
Je fait un art triste je suis un artiste qui écrit des textes avec l’arthrite
Y'aura que l'orsqu'on sera partie qu'il y aura quelqu'un devant ma clique
Persuadé que le mal m'habite refais surface en cas de panique
Y'a pas de kiff si y'a pas de risque mais qu’ecce qu'on kiffe être à
On aime ceux qui nous abiment, le bon son au dessous de ma team
A force de parler de paradis dépouille en scred les sous de l'Afrique
Demande des sous pour le tsunami en fait ce sont des sous-nazis
En un tour de magie, alcool me soulage vite
Il nettoie les blessures, mais pas celles de mon coeur
C'est dans tout les sens du therme que l'alcool devient trompeur!
Ok tu sort de taule c'est plus la mode des bombers, mais celle des bouls bombé qui on mis leur coeur dans un bunker
Mon existence n'a pas de sens, mon cerveau n'a pas de raison
Je suis perdue comme un fou je pense m'être enfermé dans ma maison
J'apprécie ma souffrance car je sais qu'elle partirat pas
Je m'en plain pas je relativise la gratitude sa m’ira pas
Ma reconnaissance : des tonnes de vices akhi c'est pas sa que je vise

Ma fragilité me brise

Ton boul est comme le soleil, il m'aveugle j'ai besoin de lui mes réchaud trouve mon sommeil, il me regarde, il me nuit
Assoiffé en somalie c'est dur de pissé de rire
Cherche a jouir de la vie pendant qu'il essaient de vivre
C'est vrai que le respect se tire en même temps que le temps passe
Leurs discours sont vide de sens pourtant leur conneries s'entassent
Si t'a une femme bien, prend soin de cette perle rare
Cherche ailleurs ne mène nulle part
Sa kalash par intérêt sa se bute pour rien pour un terrain
T'obtient le respect tu croie que t'est frai t'est prêt a tout pour tenter rien j'ai délaissé salade (?) pour embrassé trop de salle sacs
Je peut pas possédé ma life steplé parackète-moi (?)
Ne me laisse pas mener ma barque, tu connait le plan est barge
Rappelle moi que je suis Souleymane tu sais j'ai pas de mémoire
Son absence me fait du mal mon père est partie trop tôt
Je le rejoins dans sa tombe akhi y'a pas de quiproquo!
Je suis comme kasimodo a force de porté ma douleurs, mais j'ai le sourire a tout heure!
J'en veut au gens quand je vais mal pourtant c'est eux qui me font du bien
J'ai un défaut ancestral, il m'ons dit que je descend du singe
Chaque fois je m'attache a une femme qui me tend ses seins plutôt que ces mains
J'y voie plus clair dans les flemme mais mon âme cramé est si éteinte
Quand l'homme ne veut plus se taire il laisse parlé les guns
Pour réparé ce monde ece-qu'on doit cassé des gueule
Rester en place dans le rap c'est comme : s’euthanasié
On l'aime pas mais on reste la c'est comme cet état raciste
Oui tu m'aimeras d'avantage le jour ou je vendrais moi de dif'
Matté en l'air fait mal au couille, tu me préfère avec moins de fric
Parfois je me regarde et je me dit : ferme ta bouche que'ece tu parle!
La vie s'est hardcore comme une daronne qui fait du hard
Sa tise vers l'homme c'est comme, Dieudonné sans polémique ou rassasié un boulimique qu'ece qu'on ne ferait pas pour le fric

Un texte un peu sensé comme celui que je viens de faire.. Certe y'a de l'émotion mais qui te dit que je suis sincère?
Vas y savour mon son, l'espace-temps dans ta tete
Ce monde n'est qu'un mensonge intemporel te le rapelle!



Top du moment


    Titre extrait de :
    -> Espace Temps Fiche artiste de
    -> Maska





    Sommaire Lyrics :
    Copyright - 2003-2014 - 13OR du Hip Hop
    Maquette & Design : Géraud Pah'py AIHONNOU
    [ Hebergement WEB ]

    Paula Suarez, la dernière conquête de Ronaldo ! (Vidéo)